Blog du voyage
bouton_cuisinedumonde.png
bouton_pratique

Destination carnets de route

Sri Lanka, du Sud au Nord

Nous quittons Mirissa en tuk-tuk sous une petite pluie fine. Sans attendre une minute, nous attrappons le premier bus pour Tangalle. Le soleil se montre de plus en plus, les couleurs se révèlent, le bus nous secoue dans tous les sens... Nous avons faim, le voyage continue ...

Tangalle

Plage immense frangée de cocotiers où quelques cabanes se cachent. La baignade est dangereuse en raison des courants et de grosses vagues. Nous logeons dans une cabane très belle, tranquille mais pas donnée. L'ambiance n'est pas super et les repas sont très chers. Le matin raf s'installe à une table du bar pour faire l'école à Lunagaïa, quand le serveur se précipite pour lui demander de consommer. Il est 9h et la terrasse est déserte. Raf commande donc une bouteille d'eau que le serveur lui apporte en faisant la tête. Nous prendrons la fuite le lendemain matin !

Kirinda

Encore un peu de bus et nous voilà sur la route vers Hambantota. Nous longeons des rivières boueuses à cause des fortes pluies de ces derniers jours. Les marais salants sont innondés et la récolte est impossible. Nous arrivons finalement chez « Shanta » à kirinda. Nous prenons un tuk-tuk pour visiter les temples dans la jungle au cœur du parc de Yala. Les pagodes du temple de Situlpahuwa s'élèvent sur 2 rocs au milieu de la végétation dense.


Les dagobas, un immense bouddha couché dans une grotte et une multitude de singes en font un lieu enchanteur et propice à la méditation. Au niveau de la 2ème pagode, tout en haut des escaliers (où un magnifique serpent est passé sur les pieds de rad) la vue est encore plus belle. La jungle, le lac avec les tantales indiens, les calaos, la crocodile road et le premier temple où le soleil se couche.

Sur le chemin du retour nous nous arrêtons dans un ancien temple en ruines ou seules des nones habitaient. Les rochers alentours abritent un bouddha couché dans une grotte, mais aussi à leurs sommets des des ruches d'abeilles. Les ours noirs grimpent pour les faire tomber et se régaler du miel. Il reste au sol les alvéoles vident au milieu des traces de pattes de crocodiles. Les singes s'amusent dans les arbres, alors que dans le réservoir d'eau se sont les serpents venimeux qui se faufilent. La nuit tombe et les sons de la jungle emplissent l'air tiède. Sur le bas côté caché derrière des arbres j'aperçois une énorme tête.

Je crie : - éléphant.

Le chauffeur de tuk-tuk recule et nous observons une magnifique éléphant qui traverse le chemin et s'engouffre dans les fourrés. Nous sommes arrivés à sa hauteur et là, surprise ! Il fait demi-tour, grogne, écarte ses oreilles qui ne sont pas si petites que ça et charge... ! Le tuk-tuk démarre en trombe, ouf ! Quelques minutes plus tard nous crevons. Nous changeons de roue dans le noir à la lueur d'une lampe de poche en regardant autour de nous au cas ou un éléphant débarque de nulle part. Une magnifique journée dans la jungle.

Réveil 5h... encore ! Direction le Yala parc dans l'antique Land rover de Shanta. Nous observons des crocodiles, éléphants, chacals, aigle, mangoustes, sangliers, buffles, chouette, varans, tantales, héron, aigrettes....la journée sera magnifique même si nous n'avons pas observés de léopards. Nous passerons une agréable soirée dans les hamacs avec un verre d'arak.

Sur le chemin du retour pour Colombo nous faisons une halte à Polhéna dans une guest sympa avec plage privée où des tortues caouanes viennent brouter les algues.

Colombo

La fête de la Poya où nous retrouvons une amie : La fête de la pleine lune à Colombo. A la nuit tombée les lanternes illuminent la rue qui longe le lac aux abords du temple Gangaramaya.


Les éléphants se sont fait tout beaux dans le parc voisin. Le défilé commence... danseurs, musiciens, jongleurs de feu, échassiers, notables défilant sous les ombrelles...et les éléphants parés de couleurs et de lumières. Un magnifique spectacle.

Anuradhapura

Nous prenons le train avec Sylvie pour le nord du pays. Dans le train à la tombée de la nuit des centaines d'araignées descendent du plafond pour tisser leur toile. Les 2 dernières heures de voyages seront très longues ! La journée est bien remplie avec la visite des sites archéologiques. Les enfants qui en ont marre des dagobas sont restés avec le chauffeur de tuk-tuk pendant que nous nous brûlons les pieds sur les pavés. A notre retour ils sont entrain de manger une glace ! Cette ville fût la capitale de l'île pendant 130 ans.

Cette ville sainte accueille une bouture de l'arbre de la bodhi, celui sous lequel Bouddha médita et accéda à l'éveil. Cette bouture a été planté il y a 2250 ans (ficus religiosa)et doit survivre jusqu'à la venue du prochain bouddha, prévue 5 millénaires après le premier. Le soir nous faisons la grimpette (1840 marches) pour Mihintale. En haut du rocher la vue est magnifique sur la jungle, les rizières, les montagnes au loin....

Polonnaruwa

Nous préférons ce site plus varié de part son architecture. Les enfants apprécient les dévales indiens avec les offrandes de fleurs, les lampes à huile. De belles statues de bouddha sont encore bien conservées de même que la terrasse de la dent.

Sigirya

Nous faisons l'ascension du rocher à 15h et seuls. Il fait chaud mais les fresques des demoiselles sont très belles, la vue et le paysage sont magnifique. Nous profitons pleinement de ce moment de solitude avant de redescendre.


Mathis trouve que le prince avait vraiment une idée bizarre de faire construire un palais de 15 000 m2 à cet endroit, parce que son frère l'a retrouvé et tué quand même. Il a vengé la mort de ses parents assassinés par son frère.


rssfeed
Favoriten Twitter Facebook Myspace Digg google YahooWebSzenario
Mise à jour le Dimanche, 26 Juin 2011 22:42
 
bouton_presse.png
bouton_contact.png
bouton_partenaires.png