Blog du voyage
bouton_cuisinedumonde.png
bouton_pratique

Destination carnets de route

Commander

couverture_nabee.png
le récit coloré vivant et
débordant d'énergie et
d'infos pratiques de
notre tour d'Europe
En savoir plus...

Pays Basque


En route pour le Pays Basque. Nous prenons No'mad pour cette balade française. Nous profitons du fait que nous n'avons pas de date de retour pour faire des arrêts sur la route.

Pyrénées O


Le premier est la forteresse de Salses : À 15 km de Perpignan, elle est un exemple unique d'architecture militaire, entre château fort et bastion moderne. Une belle visite guidée à la recherche d'un éventuel trésors caché.

Le deuxième arrêt est encore au milieu de vieilles pierres, avec les châteaux cathares. Peyrepertuse nous accueille en fin de journée pour une visite solitaire. Une magnifique balade au sommet d'une colline (800m) d'où la vue embrasse toute la vallée, entre vignes et garrigue. Des évènements sont organisés tout au long de l'année pour mettre en scène ce magnifique domaine (marché, spectacles...). Le lieu est venté mais notre tente de toit résistera fièrement.

La nuit suivante nous cherchons désespérément un coin pour nous poser quand on nous propose un petit coin de paradis, au bord du lac, avec une table et le droit de faire du feu. Nous passons une magnifique soirée lovés entre les montagnes et les bord d'un lac poissonneux qui était quelques heures plus tôt envahit par les pique-niqueurs du week-end. La nuit sera agitée avec un orage qui après avoir tourné longtemps au dessus de nos têtes a décidé de déverser toutes ses eaux dans la vallée adjacente. Merci !

la côte atlantique

Nous reprenons la route sous un ciel mitigé vers la côte atlantique. La pluie nous rattrape, mais nous arrivons enfin à Capbreton. Le soleil est présent par intermittence grâce à un vent à décorner les buffles. Pour fêter l'anniversaire de notre fille nous décidons de manger « chez Minus ». Un énorme saladier de moules frites que nos enfants n'ont pas oublié depuis. Un petit vin blanc de la région pour les parents, le tout dans une ambiance très conviviale.

Nous avons assez de force le lendemain matin malgré la mauvaise nuit passée sous un vent toujours aussi violent, pour prendre des cours de surf (enfin les enfants !). L'eau est pour isa strictement glaciale ! Mathis et Lunagaïa se battront courageusement contre le froid, pour essayer de monter sur leur planche. Collin, leur moniteur, très patient reprend leurs gestes au fur et à mesure...Les vagues sont fortes et l'exercice est difficile, mais ils finiront par réussir. Félicitations ! Le papa jaloux de ces exploits voudra essayer le lendemain. Après maintes chutes mémorables et quelques litres d'eau salée avalé il sautera lui aussi avec plaisir sur sa planche pour quelques secondes de pure glisse.

Biarritz : Sous un ciel gris et un vent toujours aussi froid, nous parcourons la corniche. En effet, vous pouvez longer la totalité de la côte biarrote du phare, au Nord, jusqu’à la Plage des Basques au Sud. Nous faisons une halte au rocher de la vierge d'où nous observons « les ours polaires », nom d'une association de nageurs qui se baignent toute l'année par tout temps.

St Jean de Luz :

Une des villes les plus connue de la côte basque, pour ces maisons blanches aux volets verts ou rouges, ses colombages et sa lumière magnifique en ce mois de mai. Les nuages sillonnent le ciel en tachant de bleu ou de gris la ville. Nous visitons l'église St Jean Baptiste où se marièrent Louis XIV et l’Infante Marie Thérèse, en 1660. Nous faisons un peu de shopping : macarons de chez Adam, des mouchous de chez Paries et des espadrilles !

Et voilà comment dépenser de l'argent dans des trucs qui ne servent à rien et en plus qui ne sont pas si exceptionnels que ça.

Nous continuerons cependant nos achats dans le village d'Espelette. La visite de l'atelier du piment est intéressante et la dégustation bien sympa. Nous repartirons avec du piment évidement sous toute ses formes : en corde, en poudre, en confiture, en purée... et oui quand on est gourmands !

Hendaye


Nous résumerons la ville à : plage, journée de cours de surf exorbitante qui se soldera par une simple location de planches, des restaus hors de prix... et nous avons mis 1h pour trouver un bar qui retransmette le match de rugby de Montpellier contre Toulouse dans la ville de Serge Blanco ! Le lendemain nous opterons pour une orgie de tapas du côté espagnol... l'ambiance y est familiale, sympathique, conviviale et simple !


rssfeed
Favoriten Twitter Facebook Myspace Digg google YahooWebSzenario
Mise à jour le Lundi, 17 Octobre 2011 22:15
 
bouton_presse.png
bouton_contact.png
bouton_partenaires.png